Yaeji Header (1)

Les sons de la semaine : Lil Wayne, Agar Agar, Yaeji, GoldLink, Young Thug et Elton John

Texte : Naomi Clément.
Photo : Yaeji.
28/09/2018

Entre le retour tant attendu de Lil Wayne, le premier album d’Agar Agar et la collaboration entre Young Thug et Elton John, cette dernière semaine de septembre fut chargée en surprises musicales.

Lil Wayne dévoile enfin Tha Carter V, son douzième disque

Lil Wayne l’a annoncé : son album Tha Carter V, attendu au tournant depuis plusieurs années, est sorti ce vendredi 28 septembre, au lendemain de son anniversaire. Composé de 23 morceaux, ce nouvel opus est marqué par la présence de plusieurs grands noms de la scène rap américaine, parmi lesquels Kendrick Lamar, Travis Scott, Nicki Minaj mais aussi XXXTENTACION, dont la disparition le 18 juin dernier avec secoué le monde du hip-hop.

Déjà prisé par certains médias américains, Tha Carter V constitue ainsi le cinquième volet de la série d’albums Tha Carter de Lil Wayne, qui a marqué la seconde moitié des années 2000. Le troisième volume, paru en 2008, s’était imposé comme un véritable classique du rap US, avec plus de trois millions d’exemplaires écoulés.

Agar Agar livre son premier album, The Dog and the Future

Révélé en 2016 avec l’EP Cardan, qui incluait notamment les titres « The Prettiest Virgin » et « I’m That Guy », le duo français Agar Agar, composé de Clara au chant et d’Armand aux machines, partage aujourd’hui son tout premier long format : The Dog and the Future. À mi-chemin entre synth-pop et disco acidulée, ce disque de dix titres est notamment porté par les singles « Fangs Out » et « Sorry For The Carpet », que le groupe avait clipé au printemps dernier. Fin prêt à défendre ce premier album, Agar Agar sera en concert le 6 décembre prochain à l’Olympia de Paris.

La collaboration de la semaine : Young Thug et Elton John

Annoncé pour le 12 septembre dernier, On the Rvn, le nouvel EP de Young Thug, est finalement paru ce 24 septembre. Et comme promis par le rappeur, les invités y sont au nombre de trois. On y retrouve d’abord 6lack, son comparse d’Atlanta, ainsi que l’imprévisible Jaden Smith, avec lequel Thugger a récemment assuré la première partie du « KOD Tour » de J. Cole ; mais il y a aussi et surtout le grand Elton John, présent sur le morceau « High », inspiré par son single « Rocket Man » paru en 1972.

Surprenante de prime abord, cette collaboration a toutefois quelque chose de logique. Dans un entretien accordé à Noisey en 2016, le sir anglais avait en effet exprimé toute l’admiration qu’il portait à Young Thug. Selon Stelios Philli, à qui l’on doit la production de « High », les deux artistes se sont retrouvés en studio quelques mois après la parution de cette interview.

Yaeji continue d’étayer sa house novatrice

Quelques jours après avoir remixé « Focus » de Charli XCX, la chanteuse et productrice Coréenne-Américaine, remarquée en 2017 pour sa réinterprétation du « Passionfruit » de Drake, est déjà de retour avec « One More ». Aussi éthéré qu’entêtant, ce titre s’inscrit dans la lignée des précédents projets de Yaeji, dont la musique réjouissante, tantôt interprétée en anglais, tantôt chantée en coréen, oscille quelque part entre house et hip-hop.

Dévoilé ce 25 septembre, « One More » est le premier single de Yaeji depuis la sortie de son EP2 en novembre 2017, un projet qui lui avait d’ailleurs permis de consolider sa notoriété. Quelques jours après sa parution, la jeune femme de 25 ans avait été nommée dans la prestigieuse liste “BBC’s Sound of 2018”, et programmée pour l’édition 2018 du festival Coachella.

GoldLink offre un court-métrage à son titre « Got Friends »

Figure phare de la scène hip-hop de Washington, GoldLink dévoile aujourd’hui le clip de l’envoûtant « Got Friends », son dernier single en collaboration avec le chanteur Miguel. Réalisé par Christian Sutton, cette vidéo de cinq minutes utilise les codes des vieux films d’horreur dans le but de tisser une histoire ancrée dans le présent, dans laquelle GoldLink et Miguel, lancés à l’assaut d’un trio de jeunes femmes, se transforment en de véritables vampires sanguinaires. Une référence directe à l’iconique « Thriller » de Michael Jackson, que GoldLink a déjà cité dans plusieurs interviews.

À lire aussi :