David Bowie is… Beau, oui !

Après son succès londonien en mars 2013 et une réception chaleureuse au Canada, en Allemagne ou encore aux Etats-Unis, l’exposition consacrée au caméléon de la pop s’est installée au sein de la toute nouvelle Philharmonie de Paris. Côté commissaires, les Anglais Geoffrey Marsh et Victoria Broackes (du Victoria & Albert Museum), tous deux issus du monde de l’art contemporain et non de la musique. Résultat : la manifestation révèle davantage la nature protéiforme du musicien que la densité de sa discographie.

Sous forme d’un cabinet de curiosité décliné en plusieurs salles, David Bowie is expose les costumes portés par l’artiste tout au long de sa carrière, des extraits de ses films, ses clips les plus marquants, les manuscrits de ses chansons et autres papiers volants signés de sa plume. On peut dire merci à Bowie lui-même, qui a généreusement puisé dans ses archives personnelles. Détail qui a son importance : on visite le lieu accompagné d’un casque qui, selon les salles, nous fait écouter morceaux ou interviews… En résulte un véritable voyage dans l’univers d’un génial nomade qui, de Londres à Berlin en passant par Los Angeles et Paris, est aussi doté d’une photogénie exceptionnelle. À voir – mieux, à admirer.

Un texte de Sophie Rosemont

Du 3 mars au 31 mai Davie Bowie is à la Philharmonie de Paris