Mad Azzaro Antidote

Azzaro s’expose pour la première fois à Paris pour célébrer ses 50 ans

Connue pour ses tenues glamour sublimant le corps des femmes, arborées par de nombreuses icônes, la maison italienne célèbre ses cinquante ans avec une exposition au MAD (le nouveau nom du Musée des Arts Décoratifs), à Paris.

L’exposition « Azzaro, 50 années d’éclat » décline l’idée d’une féminité sexy et assumée, à coup de décolletés vertigineux, de transparences voilées et rebrodées, et de drapés fluides ostentatoires. Entre provocation et élégance, les créations glamour de Loris Azzaro l’ont propulsé au rang de couturier star des années 1970 et 1980, adulé par les plus grandes icônes de cette période. 

Romy Schneider, Jane Birkin, Claudia Cardinale, Dalida ou encore Raquel Welch arboraient ses tenues pour arpenter les tapis rouges ou se perdre dans les nuits sans fin de Paris. Brigitte Bardot s’est elle aussi tournée vers lui : « Je voudrais une robe qui me remonte le moral et les seins », lui a-t-elle un jour demandé. Le couturier n’hésitait pas à offrir ses services aux plus grandes divas de son époque, et ces dernières le lui ont bien rendu. « Certaines de mes clientes célèbres sont devenues des amies, je leur dois beaucoup, c’est grâce à elles que j’ai été connu », a-t-il déclaré.

jane-birkin-azzaro-antidote

Photo : Jane Birkin portant une robe Azzaro.

La rétrospective comprend 50 modèles de prêt-à-porter et de haute couture, dont l’emblématique robe trois anneaux créée par Loris Azzaro. On y retrouve aussi des photographies de Guy Bourdin, Helmut Newton ou encore Richard Avedon dépeignant son mode de vie hédoniste : oiseau de nuit notoire, le couturier faisait la fête entouré de ses muses lorsqu’il ne travaillait pas sur de nouvelles pièces, dans ses ateliers du 65 rue du Faubourg-Saint-Honoré. Les créations de Vanessa Seward, ancienne assistante d’Azzaro lui ayant succédé suite à sa mort, en 2003, et celles de Maxime Simoëns, jeune créateur français ayant repris les reines de la maison l’année dernière, complètent enfin l’exposition.

L’exposition « Azzaro, 50 ans d’éclats » se tiendra jusqu’au 6 mai 2018 au Hall des Maréchaux du MAD, 103 Rue de Rivoli, Paris 1.

À lire aussi :