La femme Princesse Tam-Tam

Please Wait… Uploading… Une princesse telle que l’ont imaginé Loumia et Shama Hiridjee, il y a 30 ans tout juste, n’est pas du genre à être à l’heure. Elle sait se faire attendre, ménageant savamment ses effets. La plage est un excellent prétexte à montrer ses plus beaux atouts, les souligner de hauts de maillots de bain qui, par leur forme bustier, rappellent le sex-appeal de la lingerie. Version graphique ou fleurie (les deux dadas de la marque), qu’importe : le petit frisson est là. Les bijoux ne manquent pas, ils imposent leur nombre et leur taille autour du cou, des poignets ou aux oreilles.

Cette femme made in Princesse Tam-Tam est mieux que moderne, elle est contemporaine. Mi amazone, mi geekette, elle chevauche des ordinateurs d’anciennes générations. Si Loumia Hiridjee a disparu en 2008 dans les attentats de Bombay, sa vision de la conquête féminine reste plus que jamais d’actualité. « Faire ce que l’on veut et vouloir ce que l’on fait », disait-elle…

Un texte de Sophie Rosemont

article-tam-tam

Haut de maillot « Judith » en jersey bicolore stretch, Princesse TamTam. Short en tweed frangé, Maison Ullens. Sandales en veau velours et talons en métal, Proenza Schouler.
Photographie: Daniel Sannwald.
Réalisation: Yann Weber.
Postproduction: Studio Private.
Mannequin: Gigi Hadid @ IMG Paris et New York.
Coiffure: Franco Gobbi.
Maquillage: Maud Laceppe.